01/11/2015

Michael Butterworth - Le noir est à la mode (The Black Look, 1972)

To my English-speaking readers:  This post is bilingual; scroll down for the English-language version.

Son nom ne vous dit probablement rien - à moins d'être comme moi un complétiste du Masque - mais Michael Butterworth est l'un de mes auteurs de chevet, que je ne me lasse pas de défendre et promouvoir depuis que je l'ai découvert voici une dizaine d'années avec le goûteux Des fleurs pour une sorcière (oui, le livre est à la hauteur de son titre) Ses livres sont à première vue des suspenses gothiques avec jolie jeune femme en danger, mais ils se distinguent du tout-venant par un sens très sûr de l'atmosphère menaçante, un goût non moins prononcé pour le morbide et la psychologie déviante ou anormale et un joli maniement d'intrigues retorses. Malgré l'image - souvent erronée - de son éditeur français à l'époque, ses livres n'ont rien de douillet, bien au contraire. 

Le noir est à la mode en est un bon exemple. Il commence en effet par la découverte d'une main coupée dans la valise d'un jeune et ravissant mannequin anglais, Candida Jeans, première d'une série de découvertes macabres - une autre main, puis une tête - qui conduiront l'infortunée jeune fille, à l'équilibre mental déjà précaire du fait d'une enfance troublée, au bord de la folie. Heureusement, le commissaire Haquin veille au grain...

Tous les thèmes chers à l'auteur sont présents dans ce livre, mais poussés à la puissance n. Le livre épouse le point de vue de Candida et se lit comme un long cauchemar éveillé, entrecoupé des souvenirs d'enfance de la jeune femme, traumatisée par une éducation puritaine. Avons-nous affaire à une tueuse psychopathe? L'incertitude demeure jusqu'aux tous derniers chapitres, pour se conclure par une révélation qui en laissera plus d'un bouche bée - Butterworth, en bon joueur de bonneteau, nous a bien baladés...

Vous devinerez sans peine que je vous conseille la lecture de ce court mais dense roman, que l'on trouve encore facilement chez les bouquinistes ou sur les sites de vente en ligne, et si vous accrochez des deux autres publiés chez Le Masque (je n'ai pas lu les gothiques parus aux Presses de la Cité sous l'alias Carol Sainsbury) Michael Butterworth est un auteur à redécouvrir, ou plutôt à découvrir, la chose n'ayant pas été faite - hélas! - de son vivant.



The name of Michael Butterworth is probably not familiar to you unless you confuse him with the sci-fi writer with the same name - and yet he has been one of my favorite crime writers ever since I read his &ppealingly named Flowers for a Dead Witch a decade ago. His books appear at first to be standard gothic thrillers with pretty young girls in jeopardy but their decidedly non-cozy blend of ominous atmosphere, abnormal or deviant psychology and deft plotting is quite personal.

The Black Look is a prime example of his work. It begins with a severed hand found in a young British model Candida Jeans's luggage and continues with more macabre discoveries that bring the already troubles young girl close to suicide - luckily Commissaire Haquin is there to sort things out. 

The book has all of its author's favorite themes and more. It's written from Candida's viewpoint and the least that can be said is that she's having a rough time as the book reads like a long nightmare - the Paris in the book is certainly not the friendly place tourists love so much! - interspersed with flashbacks from the young girl's far from idyllic childhood. Whether or not she is a psychotic killer remains in doubt to the end. The truth will come as a surprise to many readers, I for one certainly didn't see it coming. 

As you can guess from what precedes I strongly recommend this book. It is not always pleasant but makes for compelling reading. Butterworth was a highly individual writer who deserves being re-discovered or just discovered since he seems to have been largely ignored, and unfairly so, in his lifetime. 

1 commentaire:

Clothes In Books a dit…

Most interesting Xavier, and thanks for the shoutout. I have just ordered a copy!